22-02-22   |   Par HUMANIPEDIE

Crise de l'eau en Afrique

Humanipedie - Dernière mise à jour : 03-03-24 

Crise de l’eau : l’avertissement venu du Burkina Faso

L’UNICEF estime que 2,1 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Au cours de ces dernières années, le conflit armé qui fait rage au Burkina Faso a entrainé une grave crise humanitaire. L’accès à l’eau potable est devenu un défi quotidien et la sécheresse un phénomène majeur.

La pénurie de l’eau rend la vie quasi impossible

C’est une problématique qui existe depuis toujours dans la région, elle est due principalement à la nature des cycles saisonniers. La saison des pluies au Burkina Faso dure entre 4 à 6 mois, ce qui veut dire qu’il y a 6 à 8 mois sans précipitations. Pendant cette saison sèche, l’eau est une denrée rare, que ce soit pour l’agriculture, l’élevage ou la consommation humaine. S’ajoute à cela, une absence de grands lacs ou fleuves pour la retenue des eaux naturelles. Le changement climatique de ces dernières décennies provoquant à lui une hausse des températures entrainant une sécheresse qui ne fait qu’empirer années après années. Dans un pays où 80% de sa population dépend de l’agriculture, les zones agricoles autrefois humides pendant 6 mois, s’assèchent désormais au bout de 3 mois.

Mais depuis fin 2018, la situation est devenue encore plus critique. Les différents conflits armés dans la région ont provoqué un afflux massif de déplacés vers l’intérieur du pays. Les conséquences ?

  • Une pression qui augmente de jour en jour sur les infrastructures de base
  • L’épuisement des réserves d’eau souterraine
  • L’arrêt des travaux de maintenance par l’état en raison de l’insécurité qui règne
  • L’apparition de tensions autour des points d’eau
  • Une recrudescence des problèmes sanitaires dont une grande majorité sont des maladies qui ont pour origine la mauvaise qualité de l’eau
  • Une augmentation des besoins médicaux

Conclusion : de plus en plus de personnes arrivent chaque jour dans des villages déjà vulnérables où la population à doubler voire tripler et dont les structures d’approvisionnement en eau ne peuvent tout simplement pas faire face à la demande.

Notre mission : l’accès à l’eau potable à tous

L’association Humanipédie soutient plusieurs projets humanitaires et caritatifs pour alimenter en eau potable les habitants du Burkina Faso. Nous apportons notre aide à la population grâce à la création et la mise en place de mécanismes innovants pour accroître l’accès à cette ressource si rare et précieuse.

Le problème de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène est une affaire chronique, c’est pour cela que nous nous efforçons de mettre en place :

  • La construction de puits traditionnels : nous faisons en sorte de construire des systèmes indépendants, sans moteur destinés à des zones isolées sans électricité. Les puits traditionnels sont des structures d’approvisionnement en eau les plus anciennes du monde. Au Burkina Faso, nous choisissons d’installer des puits ronds et de grands diamètres pour couvrir les besoins d’un maximum de personnes. La durée de vie de ces puits est de plusieurs décennies pour un nombre de bénéficiaires allant de 300 à 600 personnes
  • La construction de plusieurs points d’eau avec des forages dont la profondeur peut atteindre plusieurs dizaines de mètres afin de permettre à tout un village d’accéder à de l’eau de qualité. Entre 1500 et 3000 personnes profitent de cette infrastructure durant des décennies
  • Une maintenance des différents systèmes installés. Suite à une utilisation excessive, il arrive qu’ils tombent en panne. Certaines réparations nécessitent notre intervention, lorsque c’est le cas, nous mettons tout en œuvre pour les financer. En parallèle, nous formons les habitants à être autonomes pour être capables de les remettre en marche quand cela est possible
  • Des formations pour la bonne utilisation des équipements en sensibilisant les habitants aux bonnes pratiques d’hygiène.

Pour faire face à la situation qui se caractérise de plus en plus par des sécheresses et des services d’approvisionnement en eaux inappropriés dans de nombreuses régions du Burkina Faso, nous avons besoin d’aide ! Les besoins explosent et il est urgent que l’action humanitaire devienne une priorité absolue. Grâce à votre soutien et à votre contribution, nous pouvons aider les Burkinabés à améliorer leurs conditions de vie en facilitant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.